Stade 3 : manger n’est pas bon pour la santé, fumer si

Il ne s’agit ni d’une émission rivale à celle de l’ancienne TV A2 (Stade 2) ni de football mais d’une décision annoncée hier dans les médias français :

La France en est au stade 3 de l’épidémie, encore et toujours le covid-19, on ne s’en lasse pas, lui non plus (Le Parisien, 14 mars 2020 à 21h41)

Je viens à peine de terminer un billet parlant de la remarquable responsabilité civique des français et notre premier ministre devient lucide : le comportement des français n’est pas parfait en ces temps difficiles.

Nous voilà maintenant avec une fermeture au 14 mars minuit des « lieux non essentiels » (voir la vidéo : FranceTVinfo)

  • Les débitants de tabac et de presse restent ouverts

Fumer est donc essentiel, même si « Fumer tue »

  • Les restaurants sont fermés

il n’est donc pas essentiel de déjeuner. Je pense que je vais ouvrir ce que certains anglophiles appellent des « foodtrucks » ou baraques à frites ; je vous laisse imaginer les regroupements devant tous les points de vente à emporter, casse-croûtes et autres salades, sans même fréquenter les quartiers d’affaire comme La Défense, chacun peut s’en faire une idée.

La logique d’énarque a encore frappée, les attroupements sont préférables à des salles de restaurants bien organisées en conséquences (espacer les tables, en réduire le nombre, etc.)

Ma petite blague favorite,

Un énarque se penchant sur les transports à Paris commence à réfléchir : comment les améliorer ? Un constat simple surgit : tous les véhicules équipés de gyrophares roulent plus vite, voilà une bonne piste : équipons toutes les voitures !

Il ne me reste plus qu’à souhaiter bon courage à celles et ceux qui iront travailler et que je côtoierai devant la boulangerie, nous échangerons bien quelques microbes 

Pour ce jour, je vais aller accomplir mon devoir citoyen : voter…

 

 

The following two tabs change content below.