Acer : écran noir

Mon fils a changé son écran d’ordinateur, son ancien Acer LCD X223W ne s’allumait plus.

Sachant que je bricolais un peu, il me l’a donné, avoir un 22 pouces pas cher, ça me va bien. Un tour sur Internet vous apprendra qu’une des pannes les plus fréquentes est due à un condensateur fatigué, ce composant ne coûte que 0,5€ l’unité, il suffit de savoir faire.

Le problème principal : l’ouverture du capot, sans trop forcer, à l’aide de plusieurs tournevis plats assez fin, en cherchant là où ça veut bien, c’est ce qui prend le plus de temps.

Ensuite, le boitier interne, maintenu par ruban adhésif :

Penser à noter (photographier) la positionnement de la rampe de boutons (en bas à gauche sur la photo).

L’avantage avec ce genre de panne c’est son diagnostic : il suffit de regarder attentivement les composants, si le dessus d’un condensateur (papier) est bombé, il est le fautif, pas toujours le seul, mais souvent.

 

 

En cas de doute, comparer avec un de ces voisins :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’outil indispensable : le fer à souder, assez puissant de préférence, un modèle pour électronicien en fait ; penser au fil d’étain.

Etant donné le prix, les condensateurs se vendent plutôt en lot, j’en ai donc 4 de plus, total port compris : 2,90€ pour 5 condensateurs chimique électrolytique 1000µF 1000uF 10V radial WH 105°C THT. Il faut choisir des composants équivalents, ici des 1000µF électrolytique radial.

Dessouder les pattes, en douceur (coté soudure en jouant sur le composant) puis positionner le nouveau, souder, vérifier la qualité de soudure, pas de bavure etc. puis couper les pattes.

Il ne reste plus qu’à ré-assembler l’écran, en sachant que l’ensemble tient surtout avec le ruban adhésif d’origine dont il faut prendre soin, de fait. Le clipsage du capot est facile, bien vérifier avant de fermer.

 

The following two tabs change content below.