30 ans, pas plus, et encore…

Mais de quoi faut-il être coupable pour être condamné à perpétuité de nos jours ?

Sachant la notion supplémentaire « d’incompressibilité » qui n’est pas toujours prononcé ?

Cette fois c’est 30 ans, enfin presque, plutôt 20 ans « de sûreté » en fait, vous pouvez donc vous attendre à le croiser dans la rue dans 15 ou 18 ans à la faveur d’une exception (grâce, etc.)

J’ai donc appris ce matin à la radio la peine de prison du djihadiste français Tyler Vilus, les juges ont voulu lui laisser une lueur d’espoir. De quel espoir parle t-on ? augmenter son score de meurtres ? A ce sujet, combien de morts peut-on lui attribuer ?

Certains affirment que la justice est de plus en plus généreuse avec les coupables, ou laxiste, cette fois encore les tribunaux leurs ont donné raison.

Quid de la peine de sûreté ? En passant par Wikipedia il est possible de lire un autre article du Monde :

Proposé par le député Les Républicains Guillaume Larrivé et sous-amendé par le gouvernement, il permettra à une cour d’assises, lorsque le crime terroriste est passible de la réclusion criminelle à perpétuité, soit de porter la période de sûreté jusqu’à 30 ans, contre 22 actuellement, soit de décider qu’aucune mesure d’aménagement de peine ne pourra être accordée au condamné. (Le Monde 03 mars 2016)

Alors 22 ? 30 ? non : 20.

A ce jour, si j’en crois la page Wikipedia il y a eu 17 condamnés ayant une peine entre 23 et 30 ans et 5 en perpétuité, parmi lesquels «Pierrot le fou» et Michel Fourniret pour donner quelques repères ; je vous invite à lire la liste qui mentionne les crimes reprochés, vous me direz si c’est en commune mesure avec le cas en question.

Prenons en exemple ce jugement de Miloud Hai (Le Figaro 27/12/2006) : un braquage à main armé, un blessé -vous avez bien lu : aucun mort-  condamné à perpétuité.

Pour ceux qui aimeraient avoir la réponse à ma première question, un indice : lire les mentions sur les billets de banque… Mais ça c’était il y a longtemps, avant qu’on ne se ramollisse « par humanité ».

The following two tabs change content below.