Comme un soupçon de complot…

Vie privée et vie publique, autant pour un inconnu la séparation est facile, autant pour un acteur publique la frontière se trouble.

Force est de constater que dans le cas de M. Benjamin Griveaux, ex-candidat LREM à la mairie de Paris, le personnage publique n’a pas pris de précautions. Lâcher dans la nature des éléments très intimes en espérant une implicite confidentialité contredit une certaine clairvoyance, qualité indispensable à un homme qui prétend participer au destin de millions de parisiens.

La théorie du complot refleurit, toujours et évidemment réfutée par nos politiques à moins de s’en servir. Un accusé étant russe la tentation est grande et avancée à demi-mot par M. Richard Malka, avocat de l’imprudent.

Une petite information relayée par la lettre d’information Le morning zapping de Marc Fiorentino dans sa rubrique « On s’en fout ? » (source économique instructive est agréable à lire)

Selon l’IFOP, 14 % des Français ont envoyé des « nudes » (des photos de soi dénudé);

Il semble que cela concerne principalement une population jeune si j’en crois l’article de SudRadio (19/02/2020). A noter également que cela peut conduire à une condamnation de l’auteur selon le même article :

Trois ans de prison et 45.000 euros d’amende pour des envois répétés non-consentis

Un complément de statistiques avec minutesnews.fr (03/03/2018) : 29% des adultes en auraient reçus. Pour les boulimiques des statistiques, le communiqué de presse de l’IFOP : « Sexselfie », »Sexting », Sexcam, avril 2014

Cet aspect là de l’affaire a été passée sous silence, supposons que cela ne s’applique pas en l’occurrence.

J’ajoute à cela une question qui me taraude : un inconnu m’envoie une photographie, suis-je tenu de ne pas la partager même si aucune précision ne l’accompagne ? Je sais qui en est l’auteur (quoique) et qui en est le sujet, mais qui en est propriétaire et que puis-je en faire ?

A l’ère du smartphone, il serait bon de fournir quelques précisions…

 

The following two tabs change content below.